Pierre K. MaloufPierre K. Maloufhttp://themetropolitain.ca/articles/author/14fraDes promesses qu’il valait mieux ne pas tenir, sauf une !http://themetropolitain.ca/articles/view/1202http://themetropolitain.ca/articles/view/1202Élu le 4 septembre avec 31,9 % des suffrages exprimés (0,7% de plus que les libéraux)  et 54 sièges sur 125, le gouvernement dirigé par Mme Marois ne pourra pas tenir la plupart de ses promesses. N’étant pas totalement réduit à l’impuissance,  il a quand même pu prendre quelques décisions douteuses découlant de son programme électoral. J’en mentionnerai quelques-unes. Le moratoire complet sur l’exploitation des gaz de schistes annoncé, moins de vingt-quatre après son assermentation, par la nouvelle ministre des Ressources naturelles, Martine Ouellet, est le premier exemple qui me vient à l’esprit.Pierre K. MaloufFri, 19 Oct 2012 23:30:00 -0400L’argument fallacieuxhttp://themetropolitain.ca/articles/view/1092http://themetropolitain.ca/articles/view/1092La bêtise et le mensonge ont la vie dure. Ceux qui se sont donné pour tâche de les combattre auront toujours du pain sur la planche.  Dans mon dernier Brasse-camarade, Les troubles continuent sur la rue Saint-Denis. Qui y mettra fin ?,  je revenais sur les manifestations organisées chaque samedi sur la rue Saint-Denis dans le cadre de la campagne BDS (Boycott, désinvestissement Sanctions) par l’organisme appelé PAJU (Palestiniens et Juifs Unis).  Il faut malheureusement  que je revienne à la charge.Pierre K. MaloufMon, 12 Mar 2012 23:00:00 -0400Les troubles continuent sur la rue Saint-Denis. Qui y mettra fin?http://themetropolitain.ca/articles/view/1053http://themetropolitain.ca/articles/view/1053Il y a eu un an le 2 octobre qu’un marchand de chaussures de la rue Saint-Denis, Yves Archambault, a reçu une mise en demeure d’un organisme appelé Palestiniens et Juifs Unis (PAJU) lui enjoignant de retirer de ses tablettes les souliers BeautiFeel, fabriqués en Israël. Bien que cette marque ne représente que deux pour cent de son chiffre d’affaire, le propriétaire du Marcheur considéra avec raison qu’il était libre de mener ses affaires à sa guise et refusa d’obtempérer. Le jour même, une douzaine de manifestants  se massèrent devant sa boutique avec pancartes et banderoles et distribuèrent aux passants de tracts qui dénonçaient la prétendue complicité du Marcheur avec le soi-disant apartheid israélien.Pierre K. MaloufFri, 16 Dec 2011 22:00:00 -0500Election analysis: Bain de siègeshttp://themetropolitain.ca/articles/view/990http://themetropolitain.ca/articles/view/990Le Québec avait mal au Bloc, les Québécois ont choisi comme traitement de choc un bain de sièges NPD! Que les motifs de tout(e) un(e) chacun(e) de voter pour un candidat du NPD aient été justifiés ou farfelus (et certains étaient sans doute excellents aux yeux de ceux qui ont fait ce choix), le résultat est le même:  nous voilà plus que jamais éloignés du pouvoir. Et représentés à Ottawa par des députés dont la majorité des électeurs ne partagent  pas les convictions et ne connaissent pas le programme. Pierre K. MaloufFri, 10 Jun 2011 23:00:00 -0400Décision 2011: Des élections inutiles ?http://themetropolitain.ca/articles/view/967http://themetropolitain.ca/articles/view/967Il paraît que la majorité des Canadiens ne voulaient pas  de nouvelles élections fédérales.  Les voilà mis devant le fait accompli. MM. Ignatieff, Layton et Duceppe en voulaient, eux, de nouvelles élections, et Stephen Harper aussi, d’ailleurs, ne soyons pas naïfs. M. Harper a volontairement  poussé ses adversaires dans leurs derniers retranchements, il a atteint son but. Les Conservateurs ne demandaient rien d’autre que d’être renversés, ils l’ont été. M. Harper a bien manoeuvré et compte bien faire élire le 2 mai prochain un gouvernement conservateur majoritaire. Aussi ne pouvons-nous le prendre au sérieux quand il affirme que ces élections sont «inutiles».Pierre K. MaloufThu, 21 Apr 2011 23:00:00 -0400Notre nombril: Sommes-nous moralement supérieurs aux Américains?http://themetropolitain.ca/articles/view/936http://themetropolitain.ca/articles/view/936Dimanche, 9 janvier 2011, 17 heures. Les nouvelles à RDI. À quel événement Radio-Canada donne-t-il la priorité ? Choix de réponses:Pierre K. MaloufWed, 16 Feb 2011 23:00:00 -0500Le Québec doit démissionnerhttp://themetropolitain.ca/articles/view/906http://themetropolitain.ca/articles/view/906La société québécoise souffre de maux qui ne mettent pas sa vie en danger à brève échéance, mais qui lui causent des douleurs chroniques et des handicaps débilitants. Le Québec est un malade qui connaît ses symptômes mais qui n’ose pas nommer sa maladie, qui dispose dans sa pharmacie de tous les remèdes qui pourraient favoriser sa guérison, mais qui refuse de les avaler par crainte des effets secondaires, leur préférant des panacés qui agravent le mal au lieu de le guérir.Pierre K. MaloufMon, 27 Dec 2010 23:30:00 -0500La crise d’Octobre: l’arbre qui nous cache la forêthttp://themetropolitain.ca/articles/view/886http://themetropolitain.ca/articles/view/886Déjà quarante ans ! Il fallait commémorer la crise d’Octobre. Les journaux, la télé, la radio ont fait oeuvre utile. Les survivants ont révisé leurs rôles, raccommodé leurs costumes, retouché leur maquillage, puis, devant un vaste parterre de journalistes et de commentateurs brandissant micros et caméras, ont récité et mimé des bribes de la tragédie qu’ils avaient improvisée il y a quarante ans.  Quiconque a vécu ces événements et lu ce qui s’est dit et publié ensuite, ressort de l’exercice de cet automne avec une impression de déjà-vu. Pour ne parler que d’eux, que nous ont dit Jacques Lanctôt, Paul Rose, Robert Comeau, Marc Lalonde, Jérôme Choquette,  Julien Giguère que nous ne savions déjà ? Qu’ont découvert les journalistes ? Quelles nouvelles pistes d’interprétation les commentateurs ont-ils tracées? Pierre K. MaloufThu, 04 Nov 2010 18:45:00 -0400Le baby-boom, oui! Les «baby-boomers», non!http://themetropolitain.ca/articles/view/863http://themetropolitain.ca/articles/view/863Dans un article publié récemment, j’écrivais que les «baby-boomers» n’avaient pas participé à la Révolution tranquille, que les plus âgés d’entre eux, qui en 1960 venaient à peine de dépasser l’âge de la puberté, n’en avaient été que d’innocents témoins, que les plus jeunes n’étaient pas encore nés. Je vais y aller aujourd’hui d’affirmations plus choquantes encore, ce qui me vaudra, je l’espère, le privilège d’être condamné par ceux qui croient encore à l’existence de ce personnage mythique, le «baby-boomer».Pierre K. MaloufThu, 09 Sep 2010 23:00:00 -0400La Révolution tranquille expliquée aux jeunes (suite et fin)http://themetropolitain.ca/articles/view/843http://themetropolitain.ca/articles/view/843Avant que nous ne soyons interrompus, vous me demandiez des exemples de l’«hyperactivité» du gouvernement de l’époque. En voici quelques-uns : il y eut une loi qui rendait la fréquentation scolaire obligatoire jusqu'à seize ans, la création du ministère des Affaires fédérales-provinciales, la création du ministère des Affaires culturelles, l’Assurance- hospitalisation, la création de la Société générale de financement, la nationalisation de l’électricité... Pierre K. MaloufThu, 22 Jul 2010 23:00:00 -0400La Révolution tranquille expliquée aux jeuneshttp://themetropolitain.ca/articles/view/824http://themetropolitain.ca/articles/view/824 En préparation pour ce numéro, j’ai rencontré une étudiante, qui m’a interrogé sur la Révolution tranquille. Voici, sous forme de questions et réponses, une synthèse de nos échanges.  Alice : Merci de répondre à mes questions. Vous avez vécu la Révolution tranquille.  Pourriez-vous nous situer dans le temps? Moi : Avec plaisir, mademoiselle.  Pierre K. MaloufThu, 10 Jun 2010 15:30:00 -0400La triste réalitéhttp://themetropolitain.ca/articles/view/803http://themetropolitain.ca/articles/view/803La popularité du gouvernement est au plus bas. Il y a à cela d’excellentes raisons. Il y en a de très mauvaises. Parmi ces dernières, en voici une qui saute aux yeux : le dernier budget du ministre Bachand. Les Québécois sont décidément incapables de voir la réalité en face. Pierre K. MaloufFri, 23 Apr 2010 22:30:00 -0400Pour un Québec scandinavehttp://themetropolitain.ca/articles/view/784http://themetropolitain.ca/articles/view/784Les Québécois comprennent enfin que l’heure est grave. Ramenés au réalisme  grâce au  leadership exemplaire du premier ministre, ils sont prêts à payer leur électricité au prix du marché, à débourser quelques dollars supplémentaires pour faire garder leurs enfants dans les CPE, à voir augmenter la TVQ de 1%,  à dépenser davantage pour envoyer leur progéniture à l’université,  à être à jamais les citoyens les plus taxés en Amérique du Nord. Ils voient aussi venir d’un bon oeil les mesures d’austérité qui seront prises pour ralentir l’augmentation des dépenses publiques. Le bon exemple nous est fourni par les employés de l’État, qui, de bon coeur, vont se contenter de modestes augmentations.Pierre K. MaloufThu, 25 Mar 2010 16:30:00 -0400La poussière sous le tapishttp://themetropolitain.ca/articles/view/762http://themetropolitain.ca/articles/view/762J’ai failli intituler cet article Mes prédictions pour l’année 2010. Je me suis ravisé, car ma boule de cristal refuse de me révéler ce qui va se passer cette année. Tout au plus me laisse-t-elle entrevoir ce qui n’arrivera pas. J’ai dressé une liste de ces non-événements.  Voici la prédiction dont je suis le plus sûr : le gouvernement libéral dirigé par Jean Charest ne prendra aucune décision douloureuse. Attention : «douloureuse» n’est pas synonyme d’ «impopulaire». La création d’une commission d’enquête  sur la corruption dans l’industrie de la construction serait accueillie favorablement par la population, mais serait apparemment douloureuse pour M. Charest (je me demande pourquoi).Pierre K. MaloufThu, 11 Feb 2010 22:05:00 -0500Le multiculturalisme au service de l’intolérablehttp://themetropolitain.ca/articles/view/774http://themetropolitain.ca/articles/view/774La Déclaration universelle des droits de l’homme adoptée par l’ONU en 1948 fut  mise à mal  dès le début. Aujourd’hui,  l’utopie universaliste est surtout menacée par l’islamisme, qui ne sévit pas qu’en pays musulman. Il est en train de s’implanter en Occident, où ses adeptes s’ingénient à imposer leurs traditions religieuses aux dépens des libertés individuelles, celles dont leurs femmes devraient jouir, et les nôtres également, qu’ils cherchent à détruire. C’est le cas notamment de la  liberté d’expression. «C’est pourtant sur ces terres, écrit Caroline Fourest, au coeur même des démocraties, que l’universalisme risque de succomber à force de tolérer les idées les plus intolérantes au nom du droit à la différence.»Pierre K. MaloufThu, 11 Feb 2010 15:00:00 -0500Fouetter le chat pour que le chien cesse de japperhttp://themetropolitain.ca/articles/view/743http://themetropolitain.ca/articles/view/743Avant et depuis son implantation dans les écoles québécoises, le cours Éthique et culture religieuse (ÉCR) est mitraillé de critiques venant de tous les côtés : catholiques traditionnalistes, défenseurs de la laïcité, nationalistes «identitaires», etc.  Ces tirs croisés n’ébranlent en rien la flopée de théologiens qui dirigent en sous-main notre système scolaire, mais tant pis !  Continuons de répéter  que le roi est nu.Pierre K. MaloufThu, 07 Jan 2010 21:30:00 -0500Inutile de vous faire vacciner, la fin du monde s’en vienthttp://themetropolitain.ca/articles/view/725http://themetropolitain.ca/articles/view/725Jean-François Revel écrivait  que pour combattre le mensonge rien n’est plus efficace que la vérité. Contrer une fausse information en la censurant donne toujours de moins bons résultats que le simple fait de lui opposer une information exacte. Voilà un beau principe...  auquel je n’ai jamais pu me rallier sans réserve. Un autre grand auteur, que j’admire tout autant que Revel, mais pour d’autres raisons, Eugène Ionesco, ne disait-il pas, preuves à l’appui, que « la vérité n’intéresse personne » ? Entre l’optimisme de Revel et le pessimisme de Ionesco, mon coeur à longtemps balancé. Aujourd’hui je suis fixé: des événements récents ont en effet démontré sans l’ombre d’un doute que Ionesco avait raison...Pierre K. MaloufThu, 03 Dec 2009 22:30:00 -0500Pour en finir avec Falardeauhttp://themetropolitain.ca/articles/view/705http://themetropolitain.ca/articles/view/705Dans mon dernier Brasse-camarade, Les rues de la honte, je lançais, au terme d’une démonstration qui montrait l’absurdité du projet de changement de nom de la rue Amherst, un appel auquel manquait une phrase essentielle   : « Mais je vous en conjure, débarrassez-nous d’abord du boulevard Maurice-Duplessis!» Cet oubli est d’autant plus déplorable que l’entête de l’article annonçait qu’il y serait question du CHEUF.  Je reviendrai sur le sujet dans un prochain article ; aujourd’hui je veux régler le cas de Pierre Falardeau.Pierre K. MaloufWed, 04 Nov 2009 22:30:00 -0500Les rues de la hontehttp://themetropolitain.ca/articles/view/690http://themetropolitain.ca/articles/view/690La rue Amherst conservera son nom. Échec déplorable ! Le principal reproche que j’adresse aux  valeureux censeurs qui voulaient améliorer les temps présents en épurant les temps anciens., c’est d’en être resté au stade larvaire d’un projet par ailleurs salutaire.  Montréal est sillonnée de long en large et de haut en bas, de rues aux noms douteux, pourquoi diable nous indigner des  seuls méfaits du misérable Jeffrey Amherst, qui n’a même pas su mettre à exécution ses criminelles intentions — ce que les susnommés ignoraient, les grandes vertus faisant souvent bon ménage avec l’ignorance. « Plus le mensonge est énorme, plus il sera cru », disait Joseph Goebbels, je dis que plus la mission est impossible, plus elle anoblit ses héros. Nos redresseurs de torts ont commis l’erreur de ne pas voir assez grand...Pierre K. MaloufThu, 01 Oct 2009 18:00:00 -0400Un sujet sans importancehttp://themetropolitain.ca/articles/view/667http://themetropolitain.ca/articles/view/667La question n’a aucune importance, mais elle est souvent posée de diverses manières qui se ressemblent toutes : quelle différence y a-t-il entre la droite et la gauche ?  Telle mesure proposée par tel parti, par tel groupe de pression, tel penseur, doit-elle être classée à droite ou à gauche ?  De quel bord de l’éventail situer, par exemple, le manifeste des Lucides, la réplique des Solidaires, le rapport Monmarquette, Bouchard-Taylor ?  Hors le sexe de l’individu concerné, comment distinguer un homme de droite d’une femme de gauche, une femme de droite d’un homme de gauche ?  Toujours la même question stérile, que quelques événements récents ont ramenée sur tapis.  Vous me pardonnerez de la traiter ici avec quelque légèreté...Pierre K. MaloufWed, 02 Sep 2009 22:00:00 -0400Des changements, oui ! Mais lesquels ?http://themetropolitain.ca/articles/view/650http://themetropolitain.ca/articles/view/650Nous sommes en récession.  À quelques exceptions près, les experts s’entendent pour identifier la cause du mal : la  « déconnexion entre économie réelle et finance virtuelle. ».  Tous conviennent que  la crise  emmènera des changements.  Dans La Presse du 5 juin, Alain Dubuc écrit qu’elle « va forcer les économies à se transformer et à s’adapter à un monde qui ne sera plus le même .  Dans la revue Liberté, Gilles Dostaler déclare : « Cette crise est donc l’occasion idéale pour remettre en question la façon dont nous fonctionnons . ».Pierre K. MaloufThu, 06 Aug 2009 21:00:00 -0400Les héritiers (suite) : cadavre à bordhttp://themetropolitain.ca/articles/view/629http://themetropolitain.ca/articles/view/629Minoritaire, voire marginal, le rejet du capitalisme constitue au Québec une tradition plus que séculaire, dont je donnais dans mon dernier Brasse-camarade deux menus échantillons tirés au sort à l’époque de la « Grande noirceur » : Gérard Filion directeur du Devoir, Mgr Desranleau, archevêque de Sherbrooke.  J’aurais pu trouver mieux chez les ultramontains de la seconde moitié du XIXe siècle ou parmi les élites traditionnelles des années vingt à quarante du XXe, qui voyaient d’un bon oeil les régimes d’extrême droite qui sévissaient  en Europe...Pierre K. MaloufThu, 02 Jul 2009 22:00:00 -0400La nation ne s’est pas prononcée (DATE DE PARUTION 30 OCTOBRE 2008)http://themetropolitain.ca/articles/view/563http://themetropolitain.ca/articles/view/563Les libéraux faisaient élire au Québec, sous Trudeau, 74 députés sur 75.  Était-ce alors la nation qui se prononçait pour la vision trudeauiste du fédéralisme ?  Qui soutiendrait une thèse aussi absurde ?  Seul un dictateur peut prétendre agir au nom de la nation.  En démocratie, celui qui obtient plus de votes que ses adversaires, voire une majorité absolue des suffrages (50 % plus un), possède toute la légitimité nécessaire pour exercer le pouvoir, voter des lois, voire déclarer la guerre.  Son pouvoir ne va pas plus loin...Pierre K. MaloufThu, 18 Jun 2009 22:15:00 -0400Avons-nous déjà été Canadiens-français? (DATE DE PARUTION 26 JUIN 2008)http://themetropolitain.ca/articles/view/570http://themetropolitain.ca/articles/view/570Interviewant Gérard Bouchard dans les heures qui suivirent la publication du rapport de la Commission sur    les différences culturelles, Dominique Poirier s’étonnait que   les commissaires utilisent à propos des Québécois « de souche » l’expression « d’origine canadienne- française », qui, disait-elle, nous ramène en arrière. M. Bouchard rétorqua qu’au contraire cela faisait avancer le débat, que l’expression  « de souche » devrait être réservée aux Amérindiens...Pierre K. MaloufThu, 18 Jun 2009 20:29:00 -0400Nous sommes tous des femmes afghanes (DATE DE PARUTION 6 MAI 2009)http://themetropolitain.ca/articles/view/601http://themetropolitain.ca/articles/view/601Je l’ai dit dans un précédent article, Obama vient de le confirmer, on ne le répétera jamais assez : si les attentats du World Trade Center n’avaient eu lieu, ni les États-Unis, ni le Canada, ni aucun pays occidental ne seraient intervenus militairement en Afghanistan.  Ce qui se passe actuellement, ce sont les Talibans qui l’ont provoqué naguère en s’alliant à Ben Laden.  L’Afghanistan des Talibans était pour Al-Qaïda une base de lancement pour ses attentats.  Mettons-nous ça dans la tête : ce qui se passe  en 2009 est la conséquence directe de ce qui s’est passé en 2001...Pierre K. MaloufThu, 18 Jun 2009 11:15:00 -0400La barbe des barbus (DATE DE PARUTION 10 JUILLET 2008)http://themetropolitain.ca/articles/view/608http://themetropolitain.ca/articles/view/608Richard Martineau, le 7 juin, sur le hidjab : « Comme on pouvait le prévoir, l’ineffable Françoise David, ex-féministe qui fait maintenant des courbettes devant les extrémistes religieux (du moins, ceux qui ne sont pas d’obédience catholique, « ouverture » envers les autres communautés oblige), Mme David, donc, applaudit la décision des augustes commissaires à quatre mains [sic]. »Pierre K. MaloufThu, 18 Jun 2009 09:15:00 -0400Les héritiers de Mgr Desranleauhttp://themetropolitain.ca/articles/view/539http://themetropolitain.ca/articles/view/539Amir Khadir et Françoise David prétendent, après bien d’autres, nous faire dépasser le capitalisme.  Le dépasser pour aller nous écraser contre un platane ?  Qu’appellent-ils « capitalisme » ?  Les fautes reprochées au capitalisme, comme la pollution, ne sont-elles pas présentes dans toutes les sociétés industrielles, y compris les sociétés socialistes ?  Méfiant, je n’ai pas oublié que les solutions proposées et pratiquées depuis un siècle par les ennemis du capitalisme ont toutes échoué.Pierre K. MaloufThu, 28 May 2009 22:00:00 -0400Nous sommes tous des femmes afghaneshttp://themetropolitain.ca/articles/view/519http://themetropolitain.ca/articles/view/519Je l’ai dit dans un précédent article, Obama vient de le confirmer, on ne le répétera jamais assez : si les attentats du World Trade Center n’avaient eu lieu, ni les États-Unis, ni le Canada, ni aucun pays occidental ne seraient intervenus militairement en Afghanistan.  Ce qui se passe actuellement, ce sont les Talibans qui l’ont provoqué naguère en s’alliant à Ben Laden.  L’Afghanistan des Talibans était pour Al-Qaïda une base de lancement pour ses attentats.  Mettons-nous ça dans la tête : ce qui se passe  en 2009 est la conséquence directe de ce qui s’est passé en 2001...Pierre K. MaloufWed, 06 May 2009 22:00:00 -0400Les apostats de la dernière pluiehttp://themetropolitain.ca/articles/view/501http://themetropolitain.ca/articles/view/501Il existe pour un catholique deux façons de quitter l’Église : par une porte dérobée au fond de la sacristie, ou par la porte principale donnant sur le parvis.  La manière discrète et la plus courante : on  se désintéresse de la religion, on ne va plus à la messe, on ne reçoit plus les sacrements, on cesse de croire, mais sans le crier sur les toits ; la manière forte, c’est-à-dire l’apostasie...Pierre K. MaloufThu, 09 Apr 2009 22:00:00 -0400Rodéo à Québechttp://themetropolitain.ca/articles/view/482http://themetropolitain.ca/articles/view/482La Caisse de dépôt a connu une très mauvaise année.  La chasse aux responsables est maintenant ouverte.  Le hic, c’est que dans cette affaire il n’y a que des IRRESPONSABLES.  C’est la faute à personne parce que c’est la faute à tout le monde. « Il n’y aura pas d’empreintes digitales sur l’arme du crime, car il n’y a pas de crime...Pierre K. MaloufThu, 19 Mar 2009 22:00:00 -0400