Bernard AmyotBernard Amyothttp://themetropolitain.ca/articles/author/39fraLa déclaration de Bernard Landry: Utilisons les bons mots!...http://themetropolitain.ca/articles/view/1276http://themetropolitain.ca/articles/view/1276 Depuis plus d’années dont je me souvienne, je dénonce l’ambiguïté sémantique imposée par les leaders indépendantistes québécois qui insistent et persistent, sciemment, à n’utiliser que le mot « souveraineté » lorsqu’ils réfèrent à leur projet de faire sécession du Canada.Cette volonté incessante d’occulter la perspective d’une rupture a de tout temps été utilisée par les séparatistes québécois en vue de leurrer leurs concitoyens qui, sondage après sondage depuis près de 40 ans, refusent dans une large proportion d’adhérer à cette option lorsque la question leur est clairement posée.    Bernard AmyotSun, 14 Apr 2013 16:18:00 -0400Dieppe : un épisode terrible, mais pour le Canada, une force unificatricehttp://themetropolitain.ca/articles/view/1177http://themetropolitain.ca/articles/view/1177Le 19 août dernier, les Dieppois et de nombreux Français ont commémoré le 70ème anniversaire du raid de Dieppe.  Le 19 août 1942, des milliers de soldats canadiens ont combattu avec grand courage dans le cadre de ce débarquement mémorable, mettant ainsi la table pour les opérations du Jour J et l’Invasion alliée de Normandie plus de deux ans plus tard (Opération Overlord).  Les Français se souviennent encore vivementde ce raid et continuent de le célébrer, bon an mal an.  Les Canadiens devraient, a fortiori, se souvenir avec autant de ferveur des énormes sacrifices de leurs compatriotes.Bernard AmyotFri, 19 Oct 2012 16:00:00 -0400Les faits oubliés de la Crise d’octobrehttp://themetropolitain.ca/articles/view/881http://themetropolitain.ca/articles/view/881Il y a quarante ans le 5 octobre 1970, commençait la désormais célèbre Crise d’octobre avec l’enlèvement de James Richard Cross, diplomate britannique, par des terroristes du Front de libération du Québec (« FLQ »), prétextant agir au nom de la sécession du Québec et de la révolution marxiste.  Le 10 octobre, ils enlevaient Pierre Laporte, fraîchement élu Ministre du travail du Québec, alors qu’il jouait au ballon avec son neveu dans la cour avant de sa maison de la rive sud de Montréal.  Il sera assassiné par ses kidnappeurs 7 jours plus tard.Bernard AmyotThu, 04 Nov 2010 18:30:00 -0400Pour une vraie commémoration de la Bataille des Plaineshttp://themetropolitain.ca/articles/view/747http://themetropolitain.ca/articles/view/747Le 13 septembre 2009, la tenue d’une commémoration du 250ème anniversaire de la bataille des Plaines d’Abraham aurait été importante pour l’ensemble des Canadiens et ce, à plus d’un titre.  Il est encore temps de faire l’effort pour aller au-delà du délire de la dernière année et vraiment comprendre la falsification historique des indépendantistes à ce sujet.Bernard AmyotThu, 07 Jan 2010 19:30:00 -0500Loi 104: l’obscurantisme nationalistehttp://themetropolitain.ca/articles/view/708http://themetropolitain.ca/articles/view/708Si l’on se fie aux réactions empressées et émotives au Québec suite à la publication du jugement de la Cour suprême du Canada invalidant certaines dispositions de la Loi 104 en matière de droits linguistiques, on pourrait facilement se croire dans une société à la pensée unique où le nationalisme et la Loi 101 ont statut de religion dont l’infaillibilité ne peut être contestée que sous peine d’excommunication. Dire qu’on entend encore, dans Le Devoir par surcroît, la ligne de Duplessis, ce grand défenseur des droits et libertés, de la tour de Pise qui penche toujours du même bord…  Désolant, surtout en 2009…Bernard AmyotWed, 04 Nov 2009 21:00:00 -0500Le poids du méprishttp://themetropolitain.ca/articles/view/147http://themetropolitain.ca/articles/view/147Dans La Presse du 19 octobre dernier, le « chroniqueur » Patrick Lagacé a su décocher tout son fiel dans une charge tout à fait gratuite et sans fondement  contre Stéphane Dion, et cela au moment où celui-ci était plus blessé et vulnérable que jamais auparavant, soit à la toute veille de l’annonce de sa démission comme chef du parti libéral du Canada...Bernard AmyotThu, 30 Oct 2008 23:00:00 -0400