L'indécent cirque médiatique des flottilles pour Gaza

Par Pierre Brassard le 26 août 2011

Ainsi donc un bateau canadien se prépare à briser le blocus naval et aérien qu'Israël impose à Gaza. Une coalition canadienne, comprenant entre autres Amir Khadir, Gérald Larose et l'abbé Raymond Gravel, appuie sans nuances ce bateau, contre l'avis du gouvernement canadien. Regardons la question de plus près.

 

Gaza meurt-elle de faim, de maladies? Des milliers de camions passent pourtant les points de contrôle d’entrée à Gaza et y apportent les denrées dont ont besoin les Gazaouis, dont plus de 700 par mois pour les seuls matériaux de construction. (1) Les marchés en sont remplis comme le montre le reportage du journaliste danois Steffen Jensen. (2) Les hôpitaux de Gaza ne manquent pas de médicaments, comme le montre le journaliste italien Lorenzo Cremonesi. (3) Deux méga-centres commerciaux y ont été récemment construits, de même que des hôtels de luxe, comme le Grand Palace Hotel en 2010 (4) ou le Commodore Hotel. Les rues de Gaza ressemblent à celles d’une ville de Floride, pas à celles d’un camp de concentration, contrairement à ce que prétend l’indécente propagande islamo-gauchiste.

 

Si Gaza avait suivi la route politique des Palestiniens qui vivent sous le gouvernement du Fatah en Cisjordanie, ils auraient sans doute connu la même prospérité caractérisant cette région, qui est parmi celles qui se développent le plus vite au monde ! De quoi souffre Gaza? De l’oppression islamiste. Cremonesi montre que les femmes, les jeunes et tous ceux qui osent s’exprimer contre l’oppression du Hamas sont harcelés, torturés, assassinés. (5) S’il faut libérer Gaza, c’est du Hamas d’abord. Les Gazaouis souffrent, certes, mais pas plus que les Arabes de Lybie, de Syrie, du Yémen, du Bahreïn ou d’ailleurs, écrasés par la soldatesque des régimes dictatoriaux. C’est là qu’il faudrait envoyer des flottilles humanitaires. Gaza souffre depuis que le Hamas a pris le pouvoir. Le Hamas a éliminé physiquement des « frères » palestiniens du Fatah. Si les Gazaouis ont élu en 2006 le Hamas, c’est pour se débarrasser de la corruption du Fatah. Le but du Hamas est de lever le blocus autour de Gaza ? L’Égypte semble avoir levé le blocus sur sa frontière avec Gaza, mais se méfie des infiltrations des islamistes venant de Gaza. Et pour cause. Chaque fois que des cargaisons à destination de Gaza sont interceptées, elles ne contiennent pas que des vivres ou des médicaments, mais aussi des armes, des mortiers et des roquettes. Il serait aberrant de laisser entrer camions et bateaux à Gaza sans contrôle.

 

 Quel jeu jouent l’abbé Gravel, Amir Khadir et Gérald Larose? Ils appuient cette flottille commanditée encore cette année par l’organisation islamiste IHH (une ONG frèriste turque), qui avait très efficacement utilisé la flottille pour tenter de pénétrer à Gaza, bafouant ainsi les conventions maritimes et que le juge français Jean-Louis Bruguière, spécialiste de la lutte anti-terroriste, qualifie de terroriste dans son soutien actif à Al Qaeda. Cette coalition ne joue-t-elle pas plutôt le rôle d'idiots utiles? Va-t-on vraiment aider les Gazaouis en appuyant cette flottille canadienne ou renforcer le Hamas qui lesopprime? Une chose est sûre : sans épouser entièrement les objectifs spécifiquement slamistes de l’IHH, la flottille canadienne se place dans une posture qui la rapproche immanquablement de l'IHH et du Hamas. Il faut le reconnaître.

 

Ce qui irrite aussi dans cette coalition hétéroclite, c'est ce qui gravite autour du groupe, sans susciter d’objections ou même de réserve chez les "progressistes" de la coalition, en particulier l'association Présence Musulmane (section d'Ottawa) et la Canadian Islamic Congress. La Canadian Islamic Congress, par exemple, a déjà affirmé par l'entremise de son ancien leader Mohamed Elmasry, qu'elle cautionnait les attentats-suicides parce que "tout civil israélien de 18 ans et plus est une cible légitime". Que dire de plus! Il faut le reconnaître : le bateau canadien pour Gaza est utilisé avant tout par le Hamas comme une arme, afin de renforcer l'aura et le "prestige" de cette organisation frériste, en la plaçant dans une situation de victime face à Israël.  

 

Tant que votre flotille jouera la vedette dans les médias, on oubliera les horreurs quotidiennes, viols, lapidations, massacres et oppression des dictatures du Moyen-Orient. Messieurs Khadir, Gravel et Larose, Khadafi, Al-Assad, Saleh et Ahmadinajad vous en remercient.

 

Jean-Charles Chebat (HEC)

Germain Belzile (HEC)

Jacques Brassard, ex-ministre du Québec

Pierre Brassard, Montréal

Steve Ambler (UQAM)

 

 

1 - http://www.handicap-international.ca/GAZA-6-mois-apres-les-signes-d-assouplissement-du-blocus-de-Gaza-sont-tres-faibles-selon-un-rapport-d-ONG-humanitaires_a303.html

2 - http://atlasshrugs2000.typepad.com/atlas_shrugs/2010/06/road-trip-gaza.html

3 - http://www.corriere.it/esteri/09_gennaio_21/denuncia_hamas_cremonesi_ac41c6f4-e802-11dd-833f-00144f02aabc.shtml

4 - http://www.grandpalace.ps/

5 - http://www.corriere.it/esteri/10_luglio_14/gaza-reportage-lorenzo-cremonesi_0aae6666-8f4b-11df-9bdb-00144f02aabe.shtml

 

Commentaires

Veuillez vous connecter pour poster des commentaires.


Editorial Staff

Beryl P. Wajsman

Redacteur en chef et Editeur

Alan Hustak

Senior Editor

Daniel Laprès

Redacteur-adjoint

Brigitte Garceau

Contributing Editor

Robert J. Galbraith

Photojournaliste

Roy Piberberg

Editorial Artwork

Mike Medeiros

Copy and Translation

Val Prudnikov

IT Director and Web Design

Editorial Contributors
La Patrie